Reportage

L’exposition itinérante de North Star Alliance présente le travail effectué par son réseau de centres de santé mobiles le long des corridors de transport en Afrique

29 mars 2011

Un conteneur aménagé d’une douzaine de mètres sillonnant l’Europe braque les projecteurs sur le travail de North Star Alliance. Crédits : ONUSIDA

Un conteneur aménagé d’une douzaine de mètres sillonnant l’Europe braque les projecteurs sur le travail de North Star Alliance. Ce partenariat public-privé a pour objectif d’établir un réseau de centres de santé au bord des routes les plus fréquentées d’Afrique afin d’offrir un accès aux soins de santé primaires aux conducteurs de poids lourds sur de longues distances, aux professionnels du sexe et aux communautés environnantes.

Cette semaine, l’exposition itinérante de North Star Alliance, avec son centre de soins modèle à l’intérieur d’un conteneur, est arrivée à Genève. Le personnel de l’ONUSIDA et de l’Organisation mondiale de la Santé a pu constater par lui-même comment fonctionnent ces centres. Beaucoup ont saisi cette occasion pour bénéficier d’examens médicaux gratuits, notamment une prise de tension.

De la prévention du VIH aux antihistaminiques

Il s’agit de l’un des meilleurs partenariats public-privé que j’aie jamais vus. Il fonctionne bien. Chaque partenaire apporte son savoir-faire et ses connaissances dans son domaine pour que l’intervention soit solide et cohérente et qu’elle change les choses

Robin Jackson, représentante de l’ONUSIDA au Conseil d’administration de North Star

Le large éventail de services proposés dans un centre traditionnel de santé comprend notamment la distribution de préservatifs, le traitement des infections sexuellement transmissibles, des informations sur la prévention du VIH et la nutrition, des tests visuels de base, un traitement antipaludéen et même la prescription d’antihistaminiques contre le rhume. La plupart des centres proposent aussi des conseils et un dépistage du VIH, ainsi que l’accès à un spécialiste du changement de comportement. North Star souhaite élargir ses services afin d’apporter un appui accru aux traitements antirétroviraux et au dépistage de la tuberculose.

Il existe à ce jour 22 centres de santé dans dix pays d’Afrique orientale et australe. D’ici fin 2014, il y aura 100 centres de ce type qui couvriront 85 % des principaux corridors de transport du continent.

Sur le terrain, les conteneurs de transport sont placés à des postes-frontières ou à des villes de transit où les camionneurs se retrouvent. Ils restent ouverts tard, à un moment où les conducteurs se sont arrêtés pour la nuit et où les professionnels du sexe arrivent. En général, les travailleurs mobiles, qui passent souvent de longues périodes loin de leurs familles, ont plusieurs partenaires et font appel aux services des professionnels du sexe.

Un partenariat modèle

Un large éventail de services est proposé, notamment la distribution de préservatifs, le traitement des infections sexuellement transmissibles, des informations sur la prévention du VIH et la nutrition, des tests visuels de base et un traitement antipaludéen. Crédits : ONUSIDA

North Star Alliance est une organisation non gouvernementale indépendante, soutenue par cinq partenaires principaux : l’entreprise de transport express TNT, la Fédération internationale des ouvriers du transport, le Programme alimentaire mondial, ONUSIDA et ORTEC, grand fournisseur de logiciels de logistique. Ce partenariat public-privé est considéré comme un modèle en la matière.

Robin Jackson, représentante de l’ONUSIDA au Conseil d’administration de North Star a déclaré : « Il s’agit de l’un des meilleurs partenariats public-privé que j’aie jamais vus. Il fonctionne bien. Chaque partenaire apporte son savoir-faire et ses connaissances dans son domaine pour que l’intervention soit solide et cohérente et qu’elle change les choses. »