Reportage

La Suède et l'ONUSIDA soulignent l'importance de l'engagement de la jeunesse dans le dessin de l'agenda mondial en matière de santé

10 mai 2012

La Ministre suédoise de la coopération internationale Gunilla Carlsson et le directeur exécutif de l'ONUSIDA Michel Sidibé au siège de l'ONUSIDA à Genève. 9 mai 2012.
Photo : ONUSIDA

Une délégation officielle de Suède, dirigée par la Ministre de la coopération internationale, Gunilla Carlsson, a rencontré le directeur exécutif de l'ONUSIDA, Michel Sidibé, au siège de l'ONUSIDA à Genève. La jeunesse figurait au sommet de l'ordre du jour.

« Nous devons engager une nouvelle génération de jeunes pour façonner l'agenda futur de nos institutions internationales, de façon à ce qu'ils relèvent les défis qui leur sont propres », a déclaré Mme la Ministre Carlsson. « Nous voulons que les générations futures croient aux vertus de la coopération internationale et qu'elles influencent et fassent évoluer les institutions internationales pour qu'elles s'intègrent à leur époque », a-t-elle ajouté.

Michel Sidibé a souligné son engagement personnel à rassembler plus de jeunes dans les rangs de l'organisation et a insisté sur l'importance d'un projet politique innovant dirigé par la jeunesse et initié par l'ONUSIDA, CrowdOutAIDS. L'initiative a rassemblé plus de 5 000 jeunes activistes de 79 pays pour développer le tout premier document sur le sida rédigé par les internautes de l'histoire des Nations Unies, qui marquera la Stratégie de leadership de la nouvelle génération du Secrétariat de l'ONUSIDA.

Nous devons engager une nouvelle génération de jeunes pour façonner l'agenda futur de nos institutions internationales, de façon à ce qu'ils relèvent les défis qui leur sont propres

Ministre suédoise de la coopération internationale, Gunilla Carlsson

« Il est indispensable d'être attentif au leadership des jeunes pour que la riposte au sida continue de répondre aux besoins des communautés, des familles et des nouvelles générations, dans un monde plus sophistiqué et interconnecté », a déclaré M. Sidibé. « L'ONUSIDA s'engage à rassembler des jeunes pour dessiner collectivement une vision de la santé dans le monde, du développement social et des valeurs que nous partageons — une nouvelle citoyenneté mondiale », a-t-il ajouté.

Le directeur exécutif de l'ONUSIDA a également salué l'engagement de la Suède et son soutien dans les initiatives mondiales pour éliminer les nouvelles infections au VIH chez les enfants et maintenir les mères en vie, et a insisté sur l'opportunité de créer une génération sans sida à l'horizon 2015.

Le gouvernement suédois et l'ONUSIDA ont convenu d'unir leurs forces pour promouvoir l'innovation et de nouvelles approches au développement de partenariats ainsi que tendre à renforcer la collaboration entre les agences des Nations Unies.

La Ministre était accompagnée du Parlementaire Christian Holm, de l'Ambassadeur Jan Knutsson, de l'Ambassadeur suédois pour la santé dans le monde Anders Nordstrom et d'autres collègues du Ministère des affaires étrangères et de la Mission suédoise à Genève.