Reportage

L'ONUSIDA est endeuillée par le décès d'Abel Shinana

23 mai 2012

Abel Shinana participant à un atelier national sur le VIH en association à des mesures de prévention où il a apporté de précieux éléments et recommandations sur la manière d'aborder les besoins des populations clé à plus haut risque.

Jusqu'à très récemment, les besoins et les droits des professionnels du sexe étaient largement ignorés en Namibie. Toutefois, ces dernières années la situation a changé. Les professionnels du sexe se sont organisés, ils se sont exprimés sur les abus et les obstacles auxquels ils font face pour l'accès aux services anti-VIH, et les populations ont écouté.

Abel Shinana, l'ancien coordonnateur de l'African Sex Workers Alliance en Namibie, a fortement contribué à ce changement. Jeune professionnel du sexe, Abel était ouvert, sérieux et engagé dans le mouvement. Lorsqu'il a démarré en tant que coordonnateur d'ASWA il y a plus d'un an, il était quelque peu timide et réservé. En quelques mois, Abel s'est transformé en courageux et ardent défenseur des droits des professionnels du sexe, des personnes vivant avec le VIH et des populations LGBTI. Il était également un partenaire crucial pour l'UNFPA et l'ONUSIDA dans ses efforts de lutte contre le VIH parmi les professionnels du sexe, au niveau des pays comme au plan mondial.

Il y a tout juste 2 semaines, Abel était un présentateur et actif participant lors d'un atelier national sur le VIH en association à des mesures de prévention et a apporté de précieux éléments et recommandations sur la manière d'aborder les besoins des populations clé à plus haut risque. Il a récemment également co-rédigé un Rapport d'évaluation communautaire sur le VIH et les professionnels du sexe et était l'auteur principal du résumé qui a été accepté pour être présenté lors de la Conférence Internationale sur le sida 2012 qui se tiendra en juillet à Washington.

En mars de cette année, Abel a coordonné la toute première commémoration de la journée internationale sur les droits des professionnels du sexe qui a généré une couverture médiatique considérable et contribué à une plus grande compréhension sur le fait que les professionnels du sexe ont également des droits. Aucun doute, Abel était l'une des ces nouvelles et fortes voix pour les droits de l'homme des professionnels du sexe en Afrique, mettant le vécu des professionnels du sexe au centre des débats politiques.

Le décès prématuré et tragique de ce jeune leader engagé, victime d'un accident de voiture, représente une perte majeure pour le mouvement naissant des professionnels du sexe en Namibie et bien au-delà. Les torrents de sympathie des partenaires à tous les niveaux en sont le témoignage. Pour nous à l'ONUSIDA et à l'UNFPA en Namibie, nous avons également perdu un ami cher.