Reportage

L'ONUSIDA et une équipe de football italienne contre le sida

30 novembre 2012

La campagne a pour but d'utiliser l'impact et la portée du football pour attirer l'attention sur le sida et mobiliser les ressources sur la riposte au sida par rapport à l'épidémie.

Pour marquer la Journée mondiale de lutte contre le sida, la « série A » de la ligue de football italienne consacrera 2 jours à l'ONUSIDA. Partie prenante de l'initiative Ensemble nous vaincrons le sida 10 matchs de football différents se joueront les 2 et 3 décembre pour attirer l'attention et promouvoir l'action de l'objectif de l'ONUSIDA zéro nouvelle infection à VIH, zéro discrimination et zéro décès dû au sida.

Accompagnant les joueurs, de jeunes supporters porteront les banderoles Ensemble nous vaincrons le sida sur les terrains et les managers des clubs porteront les rubans rouges symbolisant la solidarité envers les personnes vivant avec le VIH. Des joueurs renommés tels Robinho du Milan AC, Cavani de Naples et Zanetti de l'Inter diffuseront des interviews et des photos pour supporter l'initiative. La campagne a pour but d'utiliser l'impact et la portée du football pour attirer l'attention sur le sida et mobiliser les ressources sur la riposte au sida par rapport à l'épidémie.

Samedi 24 novembre, l'ONUSIDA a collaboré avec la fédération italienne de rugby pendant le match de rugby Italie contre l'Australie. Le match qui s'est terminé sur la victoire de l'Australie 19-22 s'est joué dans le stade Franchi de Florence ; il avait pour objectif de mobiliser la société civile italienne et le public en général pour soutenir le travail de l'ONUSIDA dans la réalisation de son Objectif  Zéro.

Des joueurs renommés tels Robinho du Milan AC, Cavani de Naples et Zanetti de l'Inter (dans la photo) diffuseront des interviews et des photos pour supporter l'initiative.

Le sport peut être une force puissante pour le changement et peut jouer un rôle clé dans la riposte au sida, surtout lorsqu'il s'agit d'éduquer les personnes par rapport à la prévention sur le VIH et faire campagne contre la stigmatisation et la discrimination.

L'ONUSIDA a utilisé le football dans de nombreuses occasions pour créer une plus grande sensibilisation du public sur l'épidémie du sida. La star de football allemande, Michael Ballack et l'entraîneur de football coréen, Myong-Bo Hong soutiennent tous deux l'ONUSIDA en tant qu'ambassadeurs itinérants. En février 2012, la légende du football brésilien Pelé et d'autres se sont joints à la campagne gabonaise C'est POSSIBLE sans le sida. Une autre star du football brésilien, Ronaldinho, s'est engagé l'année dernière pour utiliser son influence pour promouvoir la prise de conscience du sida. Une campagne intitulée Donnons un carton rouge au sida a été lancée lors de la Coupe du monde de la FIFA 2010 en Afrique du Sud. Elle a vu les joueurs et les équipes se rencontrer dans un engagement pour l'élimination des nouvelles infections à VIH chez les enfants et du prolongement de la vie de leurs mères d'ici Coupe du monde 2014 au Brésil.