Actualité

Ne laisser personne de côté

12 décembre 2013

La criminalisation, la stigmatisation et la discrimination demeurent les principaux obstacles empêchant les personnes qui en ont le plus besoin d'accéder à des services anti-VIH vitaux.

Luiz Loures, Directeur exécutif adjoint de l'ONUSIDA, a rencontré l'Ambassadeur néerlandais pour le sida, Lambert Grijns, ainsi que des groupes communautaires subventionnés par le gouvernement aux Pays-Bas pour une réunion de deux jours destinée à consolider les efforts d'élargissement des services aux populations les plus exposées et de renforcement de leurs droits humains.

Le pays est reconnu pour son rôle de pionnier et sa volonté d'adopter une attitude de haut niveau sur des questions difficiles en lien avec les consommateurs de drogues, les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes et les professionnel(le)s du sexe ; c'est aussi un acteur clé et constant des actions mondiales de lutte contre le sida.

Dans le très animé Quartier rouge d'Amsterdam, le Dr Loures a rencontré la police néerlandaise pour discuter de l'application des lois, du commerce du sexe et du VIH. La police a expliqué que la dépénalisation du commerce du sexe a eu un impact positif sur la diminution des nouvelles infections à VIH chez les professionnel(le)s du sexe, qui sont plus à l'aise pour accéder aux services de prévention du VIH et ne craignent plus les sanctions légales.

Le Dr Loures a encouragé les Pays-Bas à continuer leur travail spécifique avec les populations les plus touchées, dans leur rôle de défenseur mondial des droits de l'homme et de ces populations. Le gouvernement et les groupes de la société civile vont également continuer à collaborer avec l'ONUSIDA au niveau national et international dans le but de défendre et de promouvoir les droits humains.

Déclarations

« Les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes, les professionnel(le)s du sexe et les consommateurs de drogues doivent être au cœur de la lutte contre le VIH pour que celle-ci ait un véritable impact : telle est la leçon que nous avons tirée de l'expérience néerlandaise des 30 dernières années et qui vaut pour d'autres pays. Ceci nécessite une collaboration intelligente entre l'ONUSIDA, les gouvernements et les ONG. »

Ton Coenen, Directeur exécutif d'Aids Fonds & Soa Aids Nederland

Déclarations

« Une collaboration ciblée entre l'ONUSIDA, les ONG financées par les Pays-Bas et les ambassades néerlandaises dans une sélection de pays va permettre de créer des synergies et d'élargir l'impact. L'expérience néerlandaise de travail sur les populations les plus exposées s'avère être un exemple inspirant. »

Lambert Grijns, Ambassadeur néerlandais pour le sida

Déclarations

« Protéger et respecter les droits humains de toutes les personnes est fondamental pour assurer l'accès aux services de santé. Chacun a le droit à la santé et personne ne devrait se voir refuser ce droit à cause de ce qu'il ou elle est ou de son style de vie. »

Dr Luiz Loures, Directeur exécutif adjoint de la branche Programme de l'ONUSIDA