Actualité

Les Premières dames d'Afrique réunies pour célébrer une décennie de travail dans la riposte au sida

29 janvier 2013

L'Organisation des Premières dames d'Afrique contre le VIH/sida (OPDAS) s'est réunie le 28 janvier afin de célébrer son 10e anniversaire et de tenir son assemblée générale extraordinaire annuelle en marge du Sommet de l'Union africaine à Addis Abeba, en Éthiopie. Le Directeur exécutif de l'ONUSIDA, Michel Sidibé, a assisté au déjeuner d'anniversaire et félicité l'organisation pour sa contribution à la riposte au sida.

L'OPDAS a été créée en 2002 par 37 Premières dames africaines qui se sont engagées à agir contre le sida et à améliorer la vie des femmes, des jeunes et des enfants. Les femmes représentent 58 % des personnes vivant avec le VIH en Afrique subsaharienne.

Les Premières dames d'Afrique, en collaboration avec des partenaires nationaux, ont lancé de nombreuses campagnes à fort impact, notamment la campagne « FLAME », qui a débuté en 2011 dans neuf pays et vise à promouvoir la quasi-élimination des nouvelles infections à VIH chez les enfants et le maintien en vie de leurs mères.

L'OPDAS est actuellement dirigée par la Première dame de Namibie, Penehupifo Pohamba, et compte 40 Premières dames du continent en tant que signataires pour l'organisation.

Déclarations

À travers cette célébration, nous commémorons aussi dix années d'une longue histoire, au cours desquelles des millions de vies ont disparu, des familles ont été détruites et des nations bouleversées. C'est une célébration d'espoir en faveur d'une nouvelle ère et d'une nouvelle génération qui sera libérée du VIH chez les nouveau-nés.

Penehupifo Pohamba, Première dame de Namibie et Présidente de l'OPDAS

Les Premières dames ont influencé le dialogue politique dans leurs pays, avec d'excellents résultats. Peu d'organisations peuvent avoir l'impact exercé par l'OPDAS et nous vous comptons parmi nos partenaires essentiels aujourd'hui et dans l'avenir.

Michel Sidibé, Directeur exécutif de l'ONUSIDA