Actualité

Démission de la Ministre luxembourgeoise de la Coopération au développement et de l'Action humanitaire

03 mai 2013

Marie-Josée Jacobs, Ministre luxembourgeoise de la Coopération au développement et de l'Action humanitaire, a démissionné cette semaine après quasiment quatre ans à ce poste et dix-huit ans au poste de Ministre de la Famille et de l'Intégration. Au cours de cette période, la collaboration entre le Luxembourg et l'ONUSIDA s'est considérablement renforcée, notamment sur des questions comme la protection des droits de l'homme dans le contexte du VIH, la réponse aux besoins et les droits des femmes et le soutien de la planification stratégique nationale visant à faire progresser les programmes de lutte contre le sida au niveau des pays.

Mme Jacobs a démontré son engagement personnel à l'occasion de nombreux forums et Réunions de haut niveau des Nations Unies sur le sida et a reconnu l'importance du leadership stratégique de l'ONUSIDA. En 2012, le Luxembourg et l'ONUSIDA ont signé un protocole d'accord visant à encourager une action conjointe et à soutenir la riposte mondiale au VIH.

Depuis la création de l'ONUSIDA, le Luxembourg est l'un des partenaires clés du Programme commun. Le Grand-Duché fait partie des 10 principaux bailleurs de fonds de l'ONUSIDA et fournit un financement régulier en faveur d'activités essentielles pour une riposte efficace au VIH, notamment en matière d'égalité des sexes et pour répondre aux besoins des femmes et des filles, pour mettre fin aux nouvelles infections à VIH chez les enfants et pour renforcer les ripostes nationales au sida au niveau des pays.

Déclarations

Mme Jacobs a fait montre d'un engagement très fort dans la riposte mondiale au sida et notamment en faveur de l'élimination de la stigmatisation et de la protection des groupes les plus vulnérables. L'ONUSIDA espère poursuivre son partenariat avec le Luxembourg vers leur vision commune de zéro nouvelle infection à VIH, zéro discrimination et zéro décès dû au sida.

Michel Sidibé, Directeur exécutif de l'ONUSIDA

Le Luxembourg apprécie la valeur ajoutée de l'ONUSIDA pour ses conseils politiques à l'échelle mondiale et sa contribution aux transformations sociales au sens large. Cette évolution est impérativement requise pour s'appuyer sur les succès rencontrés dans la mise en œuvre des OMD, alors que nous entrons dans le cadre du développement post-2015.

Marie-Josée Jacobs, Ministre de la Coopération au développement et de l'Action humanitaire