Actualité

Le gouvernement de Maurice s'engage à œuvrer en faveur de la levée des restrictions de séjour et de résidence liées au VIH

18 avril 2014

Le gouvernement de Maurice s'engage à lever les restrictions actuelles de séjour et de résidence pour les personnes vivant avec le VIH. Lors d'une rencontre avec le Directeur exécutif de l'ONUSIDA Michel Sidibé à Port-Louis le 18 avril, le Premier ministre mauricien Navin Ramgoolam a promis de mettre en place une commission spéciale pour examiner et émettre des recommandations en faveur de la levée des restrictions de déplacement restantes dans le pays.

Maurice est l'un des 44 pays du monde qui applique des restrictions d'entrée, de séjour et de résidence pour les personnes vivant avec le VIH. Saluant la décision du gouvernement, M. Sidibé a insisté sur la nécessité de garantir à tous les mêmes conditions d'accès à la liberté de circulation, quel que soit leur état sérologique vis-à-vis du VIH. Il a ajouté que le traitement anti-VIH avait révolutionné la vie des personnes vivant avec le VIH et leur permettait d'être des citoyens du monde égaux et productifs.

Plus tôt dans la journée, M. Sidibé a rencontré le Président mauricien Kailash Purryag au palais présidentiel de Le Réduit pour discuter des progrès et des problèmes de la riposte nationale au sida. Le Président Purryag a mis en avant son objectif d'éliminer l'extrême pauvreté, un aspect critique pour contrer l'épidémie de sida.

Ces dernières années, Maurice a réalisé des progrès remarquables dans sa riposte au sida. En 2012, seulement 2 bébés sont nés avec le VIH dans le pays et plus de 95 % des femmes enceintes vivant avec le VIH ont eu accès au traitement. Le nombre de personnes vivant avec le VIH à Maurice est estimé à 11 000 pour 2012, contre 7 300 en 2001. À Maurice, l'épidémie de VIH se concentre chez les consommateurs de drogues injectables. Le nombre de consommateurs de drogues injectables était estimé à 10 000 en 2011 dans le pays, et 51,6 % de ces personnes vivaient avec le VIH en 2012.

M. Sidibé a félicité le gouvernement mauricien pour son leadership et ses efforts pour faire de la génération sans sida une réalité. M. Sidibé a également salué la mise en œuvre réussie par le pays de programmes de réduction des risques pour les consommateurs de drogues injectables en milieu carcéral.

Selon les chiffres du gouvernement, les infections à VIH chez les consommateurs de drogues injectables ont commencé à diminuer, passant de 73 % en 2010 à 68 % en 2011, grâce à des programmes innovants qui prévoient la fourniture gratuite de seringues et d'aiguilles et l'accès au traitement substitutif aux opiacés.

À l'occasion de sa visite, M. Sidibé a également rencontré le Ministre des Affaires étrangères, le Ministre de la Santé, ainsi que des représentants de la Commission de l'Océan Indien et de la société civile pour faire le bilan de la riposte au sida à Maurice. Les discussions ont porté en particulier sur la prestation de services de prévention et de traitement anti-VIH auprès des populations les plus exposées au risque d'infection à VIH, sur la réduction de la stigmatisation et l'équité dans la riposte au sida, ainsi que sur la mise en œuvre d'une approche régionale de la riposte au sida dans les îles de l'Océan Indien.

Déclarations

« C'est en éliminant la pauvreté que nous parviendrons à l'objectif zéro. L'éducation et la santé sont des aspects essentiels de la lutte contre le sida. Maurice a réussi à relever le défi auquel est aujourd'hui confrontée l'Afrique : cultiver les gens et les laisser circuler. »

Kailash Purryag, Président de Maurice

Déclarations

« Le gouvernement va mettre en place une commission spéciale pour examiner et émettre des recommandations en vue de la levée des restrictions de déplacement encore en vigueur pour les personnes vivant avec le VIH à Maurice. »

Navin Ramgoolam, Premier ministre de Maurice

Déclarations

« Prévenir les nouvelles infections à VIH chez les consommateurs de drogues injectables et éliminer la transmission du VIH de la mère à l'enfant, c'est le début de la fin du sida à Maurice. »

Michel Sidibé, Directeur exécutif de l'ONUSIDA