Actualité

Les organisations confessionnelles accélèrent la riposte au VIH

19 juillet 2014

Les organisations confessionnelles du monde entier se sont retrouvées à la veille de la 20e Conférence internationale sur le sida à Melbourne, en Australie, pour appeler à un nouvel engagement en faveur du renforcement de la riposte mondiale au sida.

Lors de cet événement interreligieux préliminaire à la conférence, intitulé Accélérer le tempo dans la foi et qui s'est tenu les 18 et 19 juillet, plus d'une centaine de chefs religieux, de croyants vivant avec le VIH et touchés par le virus, de représentants des populations les plus exposées, de jeunes, de militants et d'activistes ont examiné le rôle que les organisations confessionnelles peuvent jouer dans le renforcement de la riposte. Luiz Loures, Directeur exécutif adjoint de l'ONUSIDA, et Deborah Birx, Ambassadrice et Coordonnatrice pour les États-Unis de la lutte mondiale contre le sida, se sont joints à eux.

Les participants se sont penchés sur la riposte au VIH de la communauté interreligieuse à ce jour et les objectifs requis pour les années à venir, en s'inspirant des leçons du passé pour façonner le futur au-delà de 2015. Ils ont également évoqué les opportunités et les défis à relever pour la communauté interreligieuse dans la lutte pour atteindre les objectifs de zéro nouvelle infection à VIH, zéro discrimination et zéro décès dû au sida.

Douze sessions en atelier ont couvert un large éventail de sujets, notamment la lutte contre l'homophobie et la stigmatisation en lien avec le VIH, les bonnes pratiques dans la riposte confessionnelle au VIH, la réduction du poids des soins pour les jeunes femmes volontaires, l'éducation sexuelle complète basée sur la religion et les moyens d'assurer le traitement à vie pour tous ceux qui en ont besoin.

Déclarations

« Notre défi consiste à s'assurer que la science se rapproche des personnes qui en ont besoin. La communauté religieuse est au cœur de la prestation des services et nous devons continuer de travailler ensemble pour parvenir à mettre fin à l'épidémie de sida. »

Luiz Loures, Directeur exécutif adjoint de l'ONUSIDA

Déclarations

« Nous devons tendre la main plutôt que de pointer du doigt. La stigmatisation et les critiques continuent de hanter les personnes touchées par le VIH. Si l'un de nous n'est pas le bienvenu, personne n'est bienvenu. »

Mme l'Ambassadrice Deborah Birx, Coordonnatrice pour les États-Unis de la lutte mondiale contre le sida

Déclarations

« Je ne connais pas de plus grand pouvoir pour changer la société que lorsque les peuples font entendre leur voix. »

Yonas Jerenie Dare, Chef du Département Programme, Forum interreligieux éthiopien pour le développement