Actualité

Forum mondial des partenaires : une approche holistique nécessaire pour protéger les enfants et les jeunes contre le VIH

20 juillet 2014

Pour concrétiser la vision d'une génération sans sida, la communauté mondiale ne doit pas seulement assurer l'efficacité des interventions spécifiques au VIH, mais aussi s'attaquer au développement au sens large et aux facteurs socioéconomiques qui favorisent l'épidémie, comme les inégalités, l'exclusion sociale et l'exposition à la violence. Tel était le message principal du Forum mondial des partenaires sur les enfants et le VIH/sida, qui a eu lieu le premier jour de la 20e Conférence internationale sur le sida à Melbourne, en Australie.

Ce forum, organisé par le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) avec la participation de l'ONUSIDA, a réuni de hauts responsables de gouvernements, d'organismes donateurs, des Nations Unies, de la société civile et des instituts de recherche, afin d'examiner des approches ciblées pour la protection, les soins et l'appui en faveur des enfants touchés par le VIH dès leur plus tendre enfance et jusqu'à l'adolescence.

Il est apparu qu'un ensemble holistique, multisectoriel et intégré de services regroupant la santé, l'éducation, le VIH ainsi que le développement et le bien-être des jeunes enfants était nécessaire pour protéger les enfants et les jeunes du virus au cours des vingt premières années de leur vie. Les participants ont également étudié les exigences et préoccupations spécifiques des adolescents, qui n'ont souvent pas accès aux services anti-VIH, en particulier les filles et ceux issus des populations les plus exposées au risque.

Un appel à l'action lancé à l'issue du forum a défini la marche à suivre pour l'intégration des interventions des secteurs de la santé et des services sociaux et pour parvenir à une génération sans sida. Les principaux points concernent l'utilisation des données probantes et des expériences de terrain, la proposition de solutions innovantes aux problèmes posés, la mobilisation des acteurs et la fourniture de moyens aux décideurs politiques pour élaborer des plans intégrant la protection, les soins et l'appui dans la riposte au VIH.

Le Forum mondial des partenaires a été créé en 2003 pour donner un élan à l'accomplissement des engagements internationaux en faveur des enfants touchés par le VIH.

Déclarations

« L'épidémie de VIH chez les enfants et les adolescents ne se définit pas seulement par le virus et les interventions médicales pour le contrôler, mais aussi par les conditions sociales, économiques et politiques dans lesquelles ils se trouvent. Nous savons que les enfants s'épanouissent lorsqu'ils sont placés très tôt dans un environnement favorable et enrichissant. L'ONUSIDA s'engage pour qu'une plus grande attention soit accordée à la protection sociale, notamment pour les enfants et les adolescents. »

Luiz Loures, Directeur exécutif adjoint de l'ONUSIDA

Déclarations

« L'appel à l'action reconnaît que l'investissement dans la protection sociale a été faible. Cet appel à l'action est aussi l'occasion de nous rassembler pour investir dans la protection, les soins et l'appui en faveur des enfants. »

Craig Mclure, Fonds des Nations Unies pour l'enfance