Actualité

Prendre le pouls : bilan global de l'OMS sur la riposte au VIH dans le secteur de la santé

20 juillet 2014

La Stratégie globale du secteur de la santé pour le VIH/sida 2011-2015, adoptée par les États membres de l'Organisation mondiale de la Santé en 2011, prévoit un cadre ambitieux pour la riposte au VIH dans le secteur de la santé. Alors que 2015 se rapproche, quels sont les résultats obtenus jusqu'ici ? Cette question critique a été posée à l'occasion d'une session de haut niveau dans le cadre de la Conférence internationale sur le sida à Melbourne, en Australie.

Les participants ont reconnu les énormes progrès accomplis dans la riposte au VIH au cours des trois dernières années : le nombre de nouvelles infections à VIH et de décès dus au sida a chuté plus vite que jamais auparavant et la couverture du traitement anti-VIH s'est considérablement étendue, avec de grandes avancées dans l'élimination de la transmission du VIH de la mère à l'enfant. La qualité des services et les résultats plus larges en matière de santé se seraient améliorés grâce à des politiques nouvelles et innovantes ainsi que les orientations sur la prévention, le diagnostic et le traitement du VIH.

Des exemples de progrès ont été cités pour plusieurs pays, notamment le Viet Nam, qui mène une intensification à grande échelle du traitement, et le Zimbabwe, considéré comme une immense success story dans l'élargissement de l'accès aux services d'élimination de la transmission du VIH de la mère à l'enfant.

Toutefois, les participants ont également admis qu'il restait des défis considérables à relever, notamment la faible couverture de traitement dans certaines régions, le peu de personnes connaissant leur état sérologique, le trop grand nombre de personnes qui se présentent pour un dépistage et un traitement à un stade très avancé, et les populations les plus exposées qui n'ont pas accès aux services dont elles ont besoin.

En conclusion, les représentants de la société civile et les partenaires de développement ont examiné les moyens de remédier à ces problèmes et de s'appuyer sur les accomplissements obtenus de haute lutte pour veiller à ce que la riposte au sida soit efficace, équitable et ne laisse personne de côté.

Déclarations

« Nous devons transformer ces perspectives globales en objectifs clairs qui aient un sens pour les personnes et les communautés. »

Luiz Loures, Directeur exécutif adjoint de l'ONUSIDA

Déclarations

« Nous ne pouvons pas rester isolés. Nous devons être intégrés dans d'autres questions de santé pour obtenir de meilleurs résultats. »

Hiro Nakatani, Sous-directeur général - VIH/sida, tuberculose, paludisme et maladies tropicales négligées, Organisation mondiale de la Santé