Déclaration à la presse

La République de Moldavie lève ses restrictions au voyage pour les personnes vivant avec le VIH et renforce la protection contre la discrimination

GENÈVE, 22 juin 2012—Le Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA) salue les réformes législatives entreprises par la République de Moldavie afin de lever ses restrictions à l’entrée, au séjour et à la résidence fondées sur le statut VIH. Elle rejoint ainsi la liste croissante des pays qui alignent leur législation nationale en matière de VIH sur les normes internationales des droits humains et de santé publique.

« Cette décision vient couronner les efforts que nous menons à l’échelle mondiale pour préserver la liberté de mouvement des personnes vivant avec le VIH », a déclaré Michel Sidibé, Directeur exécutif de l'ONUSIDA. « Les restrictions qui limitent le mouvement sur le seul critère de la séropositivité sont discriminatoires et constituent une violation des droits de l'homme », a-t-il ajouté.

Outre la levée des restrictions au voyage, les réformes législatives récentes de la République de Moldavie renforcent l’interdiction de la discrimination liée au VIH sur le lieu de travail et supprime les tests VIH obligatoires pour les étrangers et les couples avant le mariage.

D'après le décompte de l'ONUSIDA, avec la suppression des restrictions de voyage en République de Moldavie, ce sont encore 46 pays, territoires ou régions qui continuent d'imposer certaines formes de restriction à l'entrée, au séjour et la résidence des personnes vivant avec le VIH, fondée sur la séropositivité. Au moins 130 pays n'appliquent pas de telles restrictions.

Centre de presse

Téléchargez la version imprimable (PDF)


Contact

ONUSIDA Genève
Saira Stewart
tél. +41 22 791 2511
stewarts@unaids.org


Région/pays

République de Moldova