Communiqué de presse

L’ONUSIDA et le DOMP apportent de la lumière pour stopper la violence à l’encontre des femmes

Lancement d’une nouvelle initiative pour prendre en compte le VIH et la violence sexuelle et à l’égard des femmes en situations de conflit et de post-conflit

GENÈVE, 27 novembre 2012––Le Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA) s’associe au Département des Nations Unies pour les opérations de maintien de la paix (DOMP) afin d’apporter de la lumière pour stopper la violence à l’égard des femmes, et permettre à ces dernières de rester exemptes du VIH.

L’ONUSIDA collaborera avec des soldats de la paix des Nations Unies pour distribuer des lanternes gonflables à énergie solaire aux femmes et aux familles, initialement dans cinq pays pilotes en proie à des conflits, de manière à aborder les questions complexes et sensibles liées à la violence sexuelle et à l’égard des femmes et au VIH. Cela entrera dans le cadre du travail de terrain que mènent le DOMP et les soldats de la paix des Nations Unies dans les communautés alors qu’ils assurent la paix autour du monde.

« Les lanternes permettront d’entamer le débat pour que les gens parlent du lien nocif entre la violence sexuelle et à l’égard des femmes et le VIH, » a déclaré Luiz Lourdes, Directeur des Affaires politiques et publiques à l’ONUSIDA. « Les effets d’un conflit sont particulièrement aigus pour les femmes et les filles. Dans nombre de situations, la violence sexuelle généralisée a été utilisée comme une arme de guerre, accroissant les inégalités et contribuant à la propagation du VIH. Faire en sorte que les femmes soient en sécurité et à l’abri de la violence représente un premier pas pour faire en sorte qu’elles soient protégées contre le VIH. »

La violence et l’instabilité en situations de conflit et de post-conflit peuvent exacerber la propagation du VIH. Les soldats de la paix des Nations Unies, du fait de leurs contacts fréquents avec les populations locales, sont des acteurs de changement positif, en particulier pour prévenir la violence sexuelle et à l’égard des femmes et des filles et pour fournir des services psychosociaux afin d’atténuer l’impact de la violence.

L’initiative fait partie de l’engagement de l’ONUSIDA et du DOMP sur la mise en œuvre de la résolution 1983 du Conseil de sécurité des Nations Unies, adoptée en juin 2011, qui demande des efforts accrus de la part des États Membres des Nations Unies pour prendre en compte le VIH dans les missions de maintien de la paix des Nations Unies. La résolution 1983 recommande en outre que les activités de prévention du VIH parmi les services en uniforme soient alignées sur les activités visant à mettre fin à la violence sexuelle en situations de conflit et de post-conflit.

L’ONUSIDA s’associe aux créateurs de la lanterne gonflable à énergie solaire, LuminAID, qui feront don de 1000 lanternes par le biais de leur campagne « Give Light, Get Light » [donner de la lumière, recevoir de la lumière]. LuminAID fera don d’une lanterne pour chaque colis « Give Light, Get Light » acheté au cours des mois à venir.

L’initiative est lancée pour coïncider avec les 16 jours d’activisme contre la violence faite aux femmes, qui ont débuté le 25 novembre – Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes – et se termine le 10 décembre 2012, Journée des droits de l’homme. La campagne de 16 jours est largement utilisée autour du monde pour appeler à l’élimination de toutes les formes de violence à l’encontre des femmes.

Centre de presse

Téléchargez la version imprimable (PDF)


Contact

ONUSIDA Genève
Sophie Barton-Knott
tél. +41 79 514 6896 / +41 22 791 1697
bartonknotts@unaids.org


Région/pays



Multimedia