Déclaration à la presse

L’ONUSIDA salue l’engagement des États-Unis pour parvenir à une génération sans sida

L’ONUSIDA salue le nouveau plan et lance un appel pour exploiter une concordance sans précédent des priorités mondiales de la riposte au sida

Photo: ONUSIDA/Y.Gripas

GENÈVE, 29 novembre 2012 —Le Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA) salue la présentation du Plan d’action du Plan présidentiel d’urgence d’aide à la lutte contre le sida des États-Unis (PEPFAR) : Créer une génération sans sida, par la Secrétaire d’État américaine, Madame Hillary Rodham Clinton. Le Plan d’action s’appuie sur les résultats considérables enregistrés à ce jour et définit un programme audacieux pour l’avenir. Le nouveau plan d’action américain est axé sur quatre piliers essentiels : sauver des vies, investir intelligemment, partager la responsabilité et améliorer les résultats grâce à la science.

Un nouveau consensus en faveur de l’action est apparu au sein de la riposte au sida. Le Dr Nkosazana Dlamini Zuma, Présidente de la Commission de l’Union africaine, a assisté à la présentation du Plan d’action et manifesté son soutien aux efforts américains. En juillet de cette année, la Commission de l’Union africaine a adopté, dans le cadre d’une collaboration renforcée avec l’ONUSIDA, une nouvelle Feuille de route pour une responsabilité partagée et une solidarité mondiale dans la riposte au sida, à la tuberculose et au paludisme en Afrique. Celle-ci illustre à nouveau l’important engagement mondial pour que la riposte au VIH figure parmi les priorités.

« Jamais dans l’histoire de la riposte au sida nous n’avons constaté une telle concordance de nos priorités, de notre respect mutuel et de notre motivation commune pour obtenir des résultats » a déclaré M. Michel Sidibé, Directeur exécutif de l’ONUSIDA. « Nous devons nous engager en faveur d’un regroupement immédiat des pays et des ressources – afin de combler l’écart, en termes de capacités, entre là où nous sommes aujourd’hui et là où nous devrons être demain. »

Photo: ONUSIDA/Y.Gripas

Pour arriver mieux, plus rapidement et plus intelligemment à une génération sans sida, l’ONUSIDA et les parties prenantes aideront à garantir un renforcement des capacités d’aide technique dans les pays, en privilégiant l’identification de solutions pratiques permettant de dépasser les obstacles nationaux spécifiques.

En s’appuyant sur le thème de la responsabilité partagée du Plan d’action, l’ONUSIDA lance un appel en faveur d’un nouveau modèle de partenariat visant : Un plan d’appropriation nationale, Un plan d’investissement intelligent et Un plan de responsabilisation mutuelle.

1 000 jours nous séparent de la date fixée pour atteindre les objectifs du Millénaire pour le développement et les objectifs de 2015 de la Déclaration politique sur le VIH et le sida des Nations Unies – lesquels incluent l’élimination des nouvelles infections à VIH chez les enfants et le maintien des mères en vie.

« Forts du soutien de la volonté politique et de la science, nous devons aujourd’hui consolider les capacités afin d’atteindre tous ceux qui ont besoin des services de prise en charge du VIH » a ajouté M. Sidibé. « Pour y parvenir, il est essentiel de financer intégralement la riposte au sida et de combler l’insuffisance des ressources. »

 

Voir le video de l'événement:

Centre de presse

Téléchargez la version imprimable (PDF)


Contact

ONUSIDA Genève
Sophie Barton-Knott
tél. +41 79 514 6896 / +41 22 791 1697
bartonknotts@unaids.org


Contact

ONUSIDA Washington
Annemarie Hou
tél. +41 79 500 2123
houa@unaids.org


Région/pays



Discours


Publications


Multimédia