Déclaration à la presse

Il est essentiel de mettre fin à la violence à l’égard des femmes si l’on veut mettre un terme au sida

Message de M. Michel Sidibé, Directeur exécutif de l’ONUSIDA, à l’occasion de la Journée internationale de la femme

GENÈVE, 8 mars 2013Je souhaite, en ce jour où nous rendons hommage aux femmes, m’adresser directement aux hommes. En tant qu’époux et partenaires, que frères et fils, il nous faut prendre part à la solution et construire un monde qui traite les femmes et les hommes sur un même pied d’égalité.

Un monde d’égalité est un monde où toutes les femmes et tous les hommes ont accès à la prévention, au traitement, aux soins et à l’appui en rapport avec le VIH, un monde où les femmes et les hommes peuvent, en toute égalité, se protéger du virus et un monde où les femmes et les filles sont libres d’atteindre tout leur potentiel, sans craindre la violence des hommes.

Mettre fin à la violence à l’égard des femmes n’est pas seulement une urgence au regard des droits de l’homme – c’est essentiel si l’on veut mettre un terme au sida. Jusqu’à 7 femmes sur 10 subissent des violences pendant leur vie. La violence ou la peur de la violence peuvent empêcher les femmes de négocier des rapports sexuels à moindre risque. Parallèlement, les femmes vivant avec le VIH sont souvent plus vulnérables à la violence, ce qui peut leur interdire l’accès aux soins et au traitement contre le VIH dont elles ont besoin.

Aujourd’hui, la moitié des personnes qui vivent avec le virus sont des femmes. Chaque minute, une jeune femme est infectée par le VIH et cette situation est inacceptable. Il n’y a que quand nous accorderons la même importance à la santé et au bien-être des filles qu’à la santé et au bien-être des garçons et que quand nous écouterons et répondrons en toute égalité à ce que les femmes nous disent que nous aurons enfin une chance de mettre un terme à cette épidémie.

En cette Journée internationale de la femme, je compte sur vous pour être unis au sein d’une même communauté solidaire. Soyons les promoteurs d’une dignité partagée, d’un respect mutuel et d’un engagement renouvelé pour mettre fin à la violence à l’égard des femmes et des filles.

 

Centre de presse

Téléchargez la version imprimable (PDF)


Contact

ONUSIDA
Saya Oka
tél. +41 79 540 83 07 or +61 4 7507 1409
okas@unaids.org


Région/pays



Related information


Multimédia