Communiqué de presse

La nouvelle Commission ONUSIDA/Lancet examinera la situation du VIH et de la santé mondiale lors du débat sur l'après-2015

Joyce Banda, Président du Malawi, Nkosazana Dlamini Zuma, Présidente de la Commission de l'Union africaine et Peter Piot, Directeur de l'École d'hygiène et de médecine tropicale de Londres vont co-présider la nouvelle Commission ONUSIDA/Lancet « Du sida vers une santé durable »

ADDIS ABEBA, 26 mai 2013—Le Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA) et la célèbre revue médicale The Lancet ont créé une nouvelle commission réunissant des dirigeants politiques et dirigeants des services de santé en vue d'examiner le calendrier de l'après-2015 relatif à la lutte contre le sida et à la santé dans le monde.

La Commission ONUSIDA/Lancet « Du sida vers une santé durable » sera co-présidée par Joyce Banda, Président du Malawi, Nkosazana Dlamini Zuma, Présidente de la Commission de l'Union africaine et Peter Piot, Directeur de l’École d'hygiène et de médecine tropicale de Londres.

« En à peine une décennie, j'ai vu des pays passer du désespoir à la conviction que nous pouvons vaincre cette épidémie », a déclaré le Président Joyce Banda. « Cette Commission peut nous permettre de progresser et d'accélérer notre lutte contre le sida ».

La Commission, conseillée par un groupe composé d'experts sanitaires et sur le VIH, de jeunes, de militants et de dirigeants politiques et s'appuyant sur les connaissances acquises grâce au crowdsourcing en ligne et à son engagement avec les groupes d'intérêt, délibèrera sur les stratégies à adopter pour atteindre l'objectif zéro nouvelle infection par le VIH, zéro discrimination et zéro décès lié au sida dans les décennies à venir.

« Notre travail consiste aujourd'hui à rassembler les plus grands esprits et les meilleures volontés pour mettre un terme à cette épidémie », a déclaré Nkosazana Dlamini Zuma, Présidente de la Commission de l'Union africaine. « Nous avons été témoins des ravages causés par le sida, laissons aujourd'hui notre humanité les surmonter et nous guider vers un meilleur avenir ».

La Commission examinera attentivement les nouveaux principes visant à obtenir de meilleurs résultats en matière de santé mondiale, y compris des sujets tels que l'égalité sociale pour les populations marginalisées, permettre aux communautés d'exiger de meilleurs services de santé et accélérer l'accès aux médicaments de qualité et à des prix abordables.

« Un nouveau calendrier étant en cours d'élaboration, il est temps de réfléchir sur la manière dont les leçons extraordinaires tirées de la lutte contre le sida peuvent être appliquées en vue de transformer les systèmes de santé dans le monde », a déclaré Peter Piot, Directeur de l’École d'hygiène et de médecine tropicale de Londres.

La Commission aura l'occasion d'étudier systématiquement les données et de faire des recommandations. Ces recommandations, qui s'appuient sur des consultations continues et les conclusions du Groupe de haut niveau de personnalités éminentes du Secrétaire Général de l’ONU sur le Programme de développement après-2015, contribueront aux délibérations des pays membres de l’ONU. Le travail de la Commission débouchera sur un rapport publié par le Lancet début 2014.

« Le mouvement de lutte contre le sida a, à de nombreux égards, créé le concept de santé mondiale. L'ère des OMD touchant à sa fin, le mouvement de lutte contre le sida a, une fois de plus, l'opportunité de recourir à son immense réussite et influence pour définir une nouvelle période axée sur le développement durable. La Commission mixte créée avec l'ONUSIDA vise à définir les avenirs possibles pour l'épidémie de sida, ainsi que le rôle de la communauté luttant contre le sida dans la réinvention du concept de santé mondiale pour faire face aux défis nouveaux et davantage complexes du 21e siècle », a indiqué Richard Horton, éditeur en chef de The Lancet.

Le calendrier de l'après-2015 s'appuie sur les huit Objectifs du Millénaire pour le Développement d'origine convenus par les États membres en 2000, parmi lesquels l'Objectif 6, qui concerne la lutte contre le sida.

« Mettre un terme au sida est un rêve tout à fait réalisable », a indiqué Michel Sidibé, Directeur exécutif de l’ONUSIDA. « La lutte contre le sida a fédéré les pays du monde entier pour créer une vision de responsabilité partagée et de solidarité mondiale. Nous avons désormais la possibilité d'exploiter cet élan et de construire un avenir durable, un avenir sans sida ».

La première réunion de la Commission sera animée par le Président Banda et aura lieu à Lilongwe, au Malawi les 28 et 29 juin.

Centre de presse

Téléchargez la version imprimable (PDF)


Contact

ONUSIDA Genève
Sophie Barton-Knott
tél. +41 79 514 6896 / +41 22 791 1697
bartonknotts@unaids.org


Contact

The Lancet
Daisy Barton
tél. +44 207 424 4949
pressoffice@lancet.com


Région/pays