Communiqué de presse

Dix organisations ont reçu le Prix Ruban Rouge pour leur leadership exceptionnel en matière de sida

21 juillet 2014

MELBOURNE, 21 juillet 2014—Dix organisations communautaires exceptionnelles se sont vu décerner le Prix Ruban Rouge 2014 pour le travail mobilisateur qu'elles ont accompli en vue de réduire les effets de l'épidémie de sida. Elles ont été présentées à l'occasion de la remise du prix prestigieux au cours d'une session spéciale de la 20ème Conférence internationale sur le sida (AIDS 2014) qui s'est tenue à Melbourne, en Australie. Le Prix Ruban Rouge est la plus importante distinction internationale attribuée pour le travail communautaire innovant et exceptionnel effectué en faveur de la riposte à l'épidémie de sida.

Les organisations communautaires ont montré au monde entier comment se mobiliser pour faire bouger les choses en matière de riposte au sida et le Prix Ruban Rouge vient souligner les changements auxquels elles sont parvenues.

«Dans des villages et communes du monde entier, les communautés ont pris les choses en main et élaboré des solutions innovantes pour faire face à des problèmes, souvent considérés comme insurmontables, en matière de riposte au sida», a déclaré Michel Sidibé, Directeur exécutif de l'ONUSIDA. «Je félicite les lauréats du Prix Ruban Rouge 2014 pour leur courage, leur détermination et leur dévouement. Leur leadership et leurs idées innovantes nous ont permis d'être là où nous en sommes aujourd'hui».

Les organisations primées en 2014 proviennent de la République démocratique du Congo, de la Guyane, d'Indonésie, d'Iran (République islamique), du Kenya, du Liban, du Malawi, de l'Ukraine et du Vénézuela (République bolivarienne du). Le secrétariat du Prix Ruban Rouge, hébergé par l'ONUSIDA en partenariat avec d'autres organisations des Nations Unies telles que AIDS 2014, le Réseau mondial des personnes vivant avec le VIH, la Communauté internationale des femmes vivant avec le VIH, le Conseil international des ONG de lutte contre le sida et Irish Aid, a reçu près de 1000 nominations issues de plus de 120 pays. Un panel international, composé de membres de la société civile, a sélectionné les finalistes parmi une liste établie par des comités régionaux. Chaque organisation récompensée, invitée à participer à AIDS 2014, recevra 10 000 US$.

Au cours de la session spéciale de remise du Prix Ruban Rouge, les organisations lauréates ont été félicitées par de nombreuses personnalités éminentes et notamment par M. Epeli Nailatikau, Président de la République des Fidji, Mme Nafsiah Mboi, ministre de la santé d'Indonésie, Jarbas Barbosa, Vice-ministre de la santé du Brésil, Mme Dame Carol Kidu, ancienne membre du parlement de la Papouasie-Nouvelle-Guinée et Mme Jan Beagle, Directrice exécutive adjointe, Gestion et gouvernance de l'ONUSIDA.

Le Président Nailatikau a précisé : «Ce prix récompense les innovations incroyables qui sont mises en œuvre sur le terrain. Je suis fier de décerner ce prix à des organisations qui mènent des actions au sein de leur communautés, actions qui font une réelle différence pour les personnes touchées par le VIH».

La première édition du Prix Ruban Rouge a été décernée en 2006 et le prix est depuis lors remis tous les deux ans durant la Conférence internationale sur le sida. Cette année, cinq catégories ont été établies. Les 10 lauréats sont listés ci-dessous par catégorie.

Première catégorie : Prévention de la transmission sexuelle

Action pour la Lutte contre l'ignorance du SIDA (ALCIS) est une organisation communautaire fondée en 1999 ayant comme objet la prévention de la transmission sexuelle du VIH parmi les jeunes et les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes dans le cadre du commerce du sexe. C'est la seule organisation qui, en République démocratique du Congo, regroupe les professionnels du sexe et les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes au sein de comités de solidarité qui forment ainsi des entités collectives et de coopération.

Marsa Sexual Health Centre offre un accès intégral à des services de santé sexuelle et reproductive aux jeunes sexuellement actifs marginalisés, aux femmes, aux lesbiennes, aux gays, aux personnes bisexuelles, transsexuelles, transgenres, intersexes (LGBTI) ainsi qu'aux personnes vivant avec le VIH.

Deuxième catégorie : Prévention parmi/par les consommateurs de drogues

Ehyaye Hayyate Sarmad est plus connue pour sa prison Ruban Rouge au sein de laquelle on propose un traitement aux consommateurs de drogues et l'on organise des ateliers sur la santé sexuelle et reproductive. Ehyaye Hayyate Sarmad est l'une des premières organisations au sein de la République islamique d'Iran qui travaille sur la réduction des risques et le VIH dans le système pénitentiaire.

Dristi fournit des services et soutient les femmes consommatrices de drogues au Népal. L'organisation, menée par des anciennes consommatrices de drogues, a vocation à réduire les effets néfastes de la consommation de drogues via des actions de sensibilisation, l'administration de traitement et le soutien.

Troisième catégorie : Traitement, soins et appui

Life Concern Organization (LICO) aide à améliorer la santé et le développement des personnes vulnérables et marginalisées au Malawi. Depuis février 2009, LICO a œuvré pour émanciper et conduire une communauté engagée susceptible de prendre des décisions éclairées dans le district de Rumphi, au nord du Malawi. 

Cherkassy Regional Branch of All-Ukrainian Network of PLWHA a d'abord commencé comme un groupe d'entraide destiné à soutenir la communauté des personnes vivant avec le VIH. Au cours des 12 dernières années, l'organisation a agi pour générer un changement systématique au niveau régional et améliorer la qualité de vie des personnes vivant avec le VIH, grâce au traitement, au diagnostic et à l'accompagnement.

Quatrième catégorie : Sensibilisation et droits de l'homme

Society against Sexual Orientation Discrimination (SASOD) a comme objet l'éradication de l'homophobie au Guyana et dans les Caraïbes. SASOD a œuvré pour l'abrogation de lois guyaniennes discriminatoires, le changement d'attitude au niveau local sur la communauté LGBTI et la fin de la discrimination au niveau gouvernemental, communautaire et sur le lieu de travail.

Perssaudaraan Korban Napza Indonesia (PKNI) est un réseau national leader, porte parole des priorités communes à 25 groupes de consommateurs de drogues auto-gérés provenant de 19 provinces indonésiennes. PKNI a été créée en 2006 pour faire face à la stigmatisation, la violence, la discrimination et les violations des droits de l'homme subies par les consommateurs de drogues.

Cinquième catégorie : Stopper les nouvelles infection à VIH parmi les enfants, maintenir les mères en vie, s'occuper de la santé des mères

Girl Child Counseling Women’s Group est un groupe de femmes qui travaille sur le terrain et axe son action sur le regroupement de l'ensemble des membres de la communauté pour faire face au taux élevé de nouvelles infections à VIH parmi les femmes en âge de procréer à Matunda au Kenya. Leur objectif est de parvenir à «une génération sans sida à Matunda».

AC Mujeres Unidas por la Salud est une organisation non gouvernementale crée au sein de la République bolivarienne du Vénézuela en 2003. Elle est menées par 35 femmes. Compte tenu des efforts qu'elle a accomplis, cette organisation est devenue une référence au niveau national pour les femmes vivant avec le VIH. Elle leur propose des lieux où elles peuvent bénéficier de conseils, informations et soutien.

Pour en savoir plus au sujet des lauréats du Prix Ruban Rouge de cette année, veuillez consulter le site internet du Prix Ruban Rouge sur www.redribbonaward.org.

Le Prix Ruban Rouge 2014 sur les réseaux sociaux

Facebook : https://www.facebook.com/redribbon2014/timeline

Twitter : https://twitter.com/2014RedRibbon

À propos des sponsors

ONUSIDA

Le Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA) guide et mobilise la communauté internationale en vue de concrétiser sa vision commune : « Zéro nouvelle infection à VIH. Zéro discrimination. Zéro décès lié au sida. » L’ONUSIDA conjugue les efforts de 11 institutions des Nations Unies – le HCR, l’UNICEF, le PAM, le PNUD, le FNUAP, l’UNODC, ONU Femmes, l’OIT, l’UNESCO, l’OMS et la Banque mondiale. Il collabore étroitement avec des partenaires mondiaux et nationaux pour que la riposte au sida donne les meilleurs résultats possibles. Rendez-vous sur unaids.org pour en savoir plus et restez connecté avec nous sur Facebook et Twitter.

Partenaires des Nations Unies

Les partenaires des Nations Unies engagés dans le Prix Ruban Rouge ont réuni les efforts et les ressources de dix organisations du système des Nations Unies et de la Banque mondiale. Parmi ces partenaires on trouve le HCR, l'UNICEF, le PAM, le PNUD, le FNUAP, l'ONUDC, l'OIT, l'UNESCO, l'OMS et ONU Femmes.

AIDS 2014

La XXème Conférence internationale sur le sida (AIDS 2014) est le forum principal rassemblant tous ceux qui travaillent dans le domaine du VIH, les décideurs, les personnes vivant avec le VIH et toutes les autres personnes engagées en faveur de la fin de la pandémie. C'est l'occasion pour les parties prenantes de faire le point sur l'état de l'épidémie, évaluer les derniers progrès scientifiques et les leçons apprises et tracer ensemble la voie pour aller de l'avant. AIDS 2014 se tiendra à Melbourne, en Australie, du 20 au 25 juillet 2014. (www.aids2014.org). La Société internationale sur le sida est organisatrice et hôte de la conférence.

Réseau international de personnes vivant avec le VIH (GNP +)

GNP+ est le réseau international de et pour les personnes vivant avec le VIH. GNP+ plaide pour l'amélioration de la qualité de vie des personnes vivant avec le VIH. Conduite en fonction des besoins des personnes vivant avec le VIH partout dans le monde, GNP+ soutient les personnes vivant avec le VIH via leurs réseaux et organisations. GNP+ travaille en vue d'assurer un accès équitable aux services sociaux et de santé en mettant l'accent sur la justice sociale, les droits et davantage de participation significative des personnes vivant avec le VIH dans le développement des programmes et des politiques - soit l'application du principe GIPA. (www.gnpplus.net)

Communauté internationale des femmes vivant avec le VIH/sida (ICW)

ICW international est né pour trouver des réponses à l'absence désespérante de soutien, d'informations et de services destinés aux femmes vivant avec le VIH. L'organisation promeut le leadership et la participation des femmes vivant avec le VIH au sein des instances de développement et de mise en œuvre des politiques et des programmes et au sein des instances de prise de décisions qui affectent la vie de milliers de personnes vivant avec le virus. Son objectif est de parvenir à l'avènement d'un monde juste où les femmes vivant avec le VIH soient leaders dans l'élaboration des programmes et des politiques et puissent exercer leurs droits universels. L'organisation rêve d'un monde où les femmes, les jeunes femmes, les filles et les adolescentes vivant avec le VIH bénéficieraient d'un accès intégral aux soins et au traitement et jouiraient de l'ensemble de leurs droits : sexuels, reproductifs, reconnus par la loi, économiques, en matière de santé, indépendamment de leur culture, religion, sexualité, race ou situation socio-économique. (www.icwglobal.org)

Conseil international des ONG de lutte contre le sida

Le Conseil international des ONG de lutte contre le sida (ICASO), fondé en 1991, a pour mission de mobiliser et soutenir diverses organisations communautaires afin d'élaborer, à l'échelle mondiale, une riposte efficace pour mettre fin au sida. Son travail se réalise autour de la vision d'un monde où les personnes vivant avec et touchées par le VIH peuvent profiter d'une vie sans stigmatisation, discrimination et persécution et avoir accès à la prévention, au traitement et aux soins. Le réseau de l'ICASO intervient à l'échelle mondiale, régionale et locale et étend son action dans près de 100 pays. (www.icaso.org)

Irish Aid

Irish Aid est le nom du programme gouvernemental irlandais d'aide aux pays en développement. La philosophie de l'aide apportée trouve ses racines dans la politique étrangère de l'Irlande, en particulier la poursuite d'objectifs de paix et de justice. La politique de développement international «un monde, un futur» reflète l'engagement de longue date de l'Irlande en faveur des droits de l'homme et de l'équité dans les relations internationales. Elle est indissociable de la politique étrangère irlandaise avec laquelle elle forme un tout. Le programme Irish Aid a comme priorité absolue la réduction de la pauvreté, de l'inégalité et de l'exclusion dans les pays en développement, privilégiant fortement l'Afrique subsaharienne. L'amélioration de l'accès à des services sociaux essentiels de qualité tels que la santé, l'éducation, les services liés au VIH et au sida et la protection sociale est considérée comme essentielle au respect des droits de l'homme, la réduction de la pauvreté, la faim et l'inégalité ainsi que pour la promotion du développement économique inclusif. (http://www.irishaid.gov.ie)

À propos du Prix Ruban Rouge

Le ruban rouge est un symbole international du mouvement de lutte contre le sida. Le Prix Ruban Rouge, décerné tous les deux ans lors de la Conférence internationale sur le sida, a été créé pour distinguer et célébrer les organisations communautaires dans leurs remarquables initiatives en faveur de la réduction de la propagation et des effets du sida. Ce prix représente l'effort conjoint des membres de la famille de l'ONUSIDA et en tant que tel il portera en particulier cette année sur les domaines d'action prioritaires à l'échelle mondiale récemment approuvés par l'organisation.

Le Prix Ruban Rouge a été décerné pour la première fois en 2006. À ce jour, 85 organisations communautaires provenant de 50 pays différents ont été distinguées pour les réponses innovantes qu'elles ont apportées à la lutte contre le sida. De telles organisations se trouvent au cœur de la riposte à l'épidémie de sida - elles déploient une force et un courage extraordinaires et font preuve de résilience en s'attaquant à l'un des défis majeurs de notre époque. En mettant en œuvre des moyens durables pour promouvoir la prévention de la transmission sexuelle et la prévention parmi les consommateurs de drogues, en proposant des traitements, des soins et du soutien aux personnes vivant avec le VIH, en démontrant que l'on peut faire preuve d'innovation pour lutter contre la stigmatisation et la discrimination grâce à des actions de persuasion et l'invocation des droits de l'homme, en stoppant les nouvelles infection à VIH parmi les enfants, en maintenant en vie les mères et en s'occupant de leur santé, ces organisations communautaires nous montrent de manière très concrète la façon dont on peut inverser la tendance d'une épidémie à l'échelle mondiale, en s'attelant à une communauté à la fois.